Vos activités sociales de proximité suite à la mise en place d’un nouvel accord pour la branche des IEG

Commençons par l’immobilier…

Pour maintenir et pérenniser les Activités Sociales que nous connaissons depuis 1946, mais aussi pour les développer, une modification de notre statut pour le financement a vu le jour en mai 2017 au Journal Officiel. Après plusieurs années consécutives de baisse de la dotation de l’Article 25, la CMCAS Haute Bretagne, a perçu 485 000 € pour le budget 2018. Avec cette dotation stabilisée sur les prochaines années, nous pensions pouvoir gérer vos activités sociales.
A ce jour, la CMCAS dispose d’un siège social à St-Brieuc et d’une antenne à Rennes. Très prochainement les loyers des locaux vont être multipliés par 3,2; c’est-à-dire un bond de 6 % à 22 % du budget de la CMCAS Haute Bretagne. Le Conseil d’Administration va prendre des mesures et mettre en place des solutions pour garder le maximum de budget alloué à la proximité, pour vos activités, pour les aides….

Second point, le fonctionnement humain.

Vous comprenez qu’un projet passe dans plusieurs instances avec plusieurs élus. Mais ce nouvel accord va modifier le temps alloué au fonctionnement des activités sociales et par conséquent celui de votre CMCAS. Pour résumer, sans entrer dans les détails de l’accord, ci-joint un exemple qui illustre bien la logique destructrice à laquelle nous sommes confrontés : un administrateur avait auparavant 24 jours de détachement pour exercer son mandat. Aujourd’hui il n’en a plus que 13, soit 45 % de temps en moins.
En divisant par 2 les heures de détachement allouées aux CMCAS, les employeurs mettent en péril l’existence même de nos activités, nos SLVies, nos instances.

Pour rappel, ces heures concernent :

  • Les administrateurs (fonctionnement et gestion de la CMCAS)
  • Les élus de SLVies (interlocuteurs de proximité et soutiens à la solidarité)
  • Les membres de commissions (créatrices d’activités)
  • Les délégués de SLVies à l’assemblée générale (remontées des vœux)
  • Les convoyeurs (impact considérable sur les séjours jeunes)
  • Les bâtisseurs d’évènements (fin du festival de l’énergie, des arbres de Noël….)
  • Les membres du réseau solidaire (isolement des aînés)
  • Les agents en détachent pour l’encadrement dans nos centres de vacances (Responsable,…)

Avec cet accord, c’est notre modèle unique de gestion par les salariés qui risque de disparaitre, et pas uniquement les moyens de détachements.
Les élus du Conseil d’Administration souhaitent au travers de cet article informer l’ensemble des bénéficiaires car l’impact sera significatif et aura des conséquences destructrices sur l’avenir de nos activités sociales.
Les membres du Conseil d’Administration sont à votre disposition pour échanger et construire une nouvelle organisation, tout en restant dans la proximité, pour tous.
Nos Activités Sociales doivent évoluer dans le respect de nos valeurs : solidarité, justice et dignité.

©2019 CMCAS Haute Bretagne I Mentions Légales I Vie privée et CGU

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

%d blogueurs aiment cette page :